PRONONCIATION DU JAPONAIS

Le japonais s'écrit à l'aide de caractères chinois (les kanji) et de deux syllabaires, le hiragana et le katakana. La prononciation du japonais ne présente pas de difficultés car elle ne possède pas de "tons" comme dans d'autres langues asiatiques, notamment le chinois.

Les voyelles japonaises sont le : a, i, u (prononcé "ou"), e (prononcé "é") et o.

Concernant les consonnes, les particularités du japonais sont les suivantes : ch prononcé "tch", j prononcé "dj", r prononcé entre le "l" et le "r", sh prononcé "ch".

En japonais, le macron est employé pour donner des nuances de prononciation à partir d’alphabets autres que latin : la méthode Hepburn utilise le macron pour représenter les voyelles longues, par exemple dans Tōkyō. La recommandation officielle japonaise Kunrei, instituée dans la norme ISO 3602:1989 comme norme internationale de transcription pour le japonais, utilise l’accent circonflexe et non pas le macron. Elle présente pour les francophones un avantage car le circonflexe existe en français bien qu’il n’y indique pas la longueur de la voyelle. Le macron est cependant aussi largement utilisé pour la transcription du japonais dans les publications francophones comme certaines encyclopédies, des atlas, des dictionnaires de noms propres, des guides touristiques ou de nombreux livres et revues spécialisés sur le Japon.

SIGNIFICATION DES NOMS DE VARIÉTÉS DE PLANTES JAPONAISES

Je vous propose ici quelques explications sur la prononciation, l'écriture et la signification des noms de variétés de plantes japonaises. Attention, il s'agit d'un travail totalement personnel et non recopié sur un autre site donc vous êtes prié(s) de ne pas l'utiliser pour une publication et de mentionner mon nom et la source de la page en cas de citation.

  • 'Aoigata', 葵形, signifie littéralement "forme de la rose trémière"
  • 'Aoi-no-ue', 葵上, signifie littéralement "sur la rose trémière"
  • 'Aoi-matsuri', 葵祭, signifie littéralement "festival des roses trémières"
  • 'Asaka', 安積, c'est un nom de lieu ou de personne
  • 'Asakagura', 朝神楽, signifie littéralement "kagura du matin"; le kagura est une danse théâtrale du shintoïsme
  • 'Asa-no-koe', 朝の声, signifie littéralement "la voix du matin"
  • 'Azumakanoko', 東鹿子, signifie littéralement "faon de l'Est"
  • 'Ayasegawa', 綾瀬川, est le nom d'une rivière du département de Saitama, dans la région de Tōkyō
  • 'Awasennyo', 淡仙女, signifie littéralement "nymphe claire"
  • 'Isamijishi', 勇獅子, signifie littéralement "lion courageux"
  • 'Izu-no-umi', 伊豆の海, signifie littéralement "la mer d'Izu" Izu étant le nom d'une ancienne province féodale japonaise et aujourd'hui d'une ville du département de Shizuoka
  • 'Izumigawa', 泉川, izumi signifie la source, la fontaine et kawa (devenant gawa lorsqu'un mot le précède) signifie la rivière; en fait ce terme fait référence à une technique de lutte des sumō
  • 'Isochidori', 磯千鳥, signifie littéralement "le pluvier (oiseau) du rivage", mais c'est également le titre de l'oeuvre d'un musicien aveugle de l'époque Edo, KIKUOKA Kengyô (1729-1847)
  • 'Itako', 潮来, est le nom d'une ville située aujourd'hui dans le département d'Ibaraki
  • 'Ugo-no-sora', 雨後の空, signifie littéralement "le ciel après la pluie"
  • 'Usugumo', 薄雲, signifie littéralement "nuage pâle"
  • 'Uchū', 宇宙, signifie littéralement "l'univers"
  • 'Urayasu-no-mai', 浦安の舞, "la danse d'Urayasu" est l'une des danses du kagura, cette danse théâtrale du shintoïsme
  • 'Ezozakura', 蝦夷桜, "le cerisier d'Ezo"; Ezo est le nom historique des peuples du nord du Japon qui ne faisaient pas partie du Yamato, terme historique qui désigne le nord du Japon, dont l'île de Hokkaidō et les petites îles environnantes
  • 'Ezonishiki', 蝦夷錦, "le brocart d'Ezo"
  • 'Edokagami', 江戸鏡, "le miroir d'Edo"
  • 'Edonishiki', 江戸錦, "le brocart d'Edo"
  • 'Edo-no-iki', 江戸の粋, "l'élégance d'Edo" (le style d'Edo)
  • 'Enkaishū', 沿海州, qui est en fait une province maritime de Sibérie
  • 'Ōshōkun', 王昭君, il s'agit de Wang Zhaojun (en pinyin Wáng Zhāojūn ), femme du harem de Yuandi (汉元帝 ), l'empereur Yuan de la dynastie Han (48-33 av. J.-C.), qui fut donnée comme femme à Hu Hanye, chanyu (empereur) des Xiongnu. Elle est considérée comme l'une des quatre beautés de la Chine antique
  • 'Ōedo', 大江戸, littéralement "grand Edo", il s'agit en fait de l'agrandissement de la ville d'Edo autour du château à l'époque Edo
  • 'Ōsakazuki', 大盃; littéralement "grande coupe"
  • 'Ōtorige', 大鳥毛, littéralement "plumes du grand oiseau"
  • 'Ōnarumi', 大鳴海, nom d'une montagne dans le département de Wakayama
  • 'Ōmurasaki', 大紫, nom d'un grand papillon violet du Japon
  • 'Okitsushiranami', 沖津白波, littéralement "vagues blanches de la mer" mais Okitsu peut également être un nom de lieu
  • 'Oki-no-shiraho', 沖の白帆, littéralement "la voile blanche de la mer"
  • 'Okubanri', 奥万里, exprime l'idée d'une grande distance, mais également nom de lieu
  • 'Onigashima', 鬼ケ島, île mythologique des démons
  • 'Kazashiōgi, 翳扇, il s'agit d'un éventail destiné à dissimuler le visage
  • 'Kasugano', 春日野, nom de personne ou de lieu
  • 'Kamatanishiki', 鎌田錦, littéralement "brocart de Kamata" (nom de lieu ou de personne)
  • 'Kamiyo-no-mukashi', 神代の昔, fait référence aux temps mythologiques
  • 'Kame-no-i', 亀の井, littéralement "le trou de la tortue", et le nom d'un lieu
  • 'Gamōgawa', 蒲生川, la rivière Gamō (nom d'une rivière dans le département de Fukushima et également dans celui de Tottori)
  • 'Kamogawa', 加茂川, nom d'une rivière dans plusieurs départements du Japon
  • 'Kamochitose', 加茂千歳, nom de lieu, chitose signifie "mille ans"
  • 'Kansei-A', 寛政A, nom de l'ère Kansei (1789-1801) de l'époque Edo (1603-1868)
  • 'Kansei-B', 寛政B, idem
  • 'Kyōdaiyama', 鏡台山, le nom d'une montagne (Mont Kyōdai)
  • 'Gyokuhōren', 玉宝蓮, littéralement "le lotus du joyau", Gyokuhō étant également un nom de lieu et de temple
  • 'Gin-no-koto', 銀の琴, littéralement "le koto d'argent", le koto étant une cithare japonaise à 13 cordes dont on pince les cordes avec des onglets
  • 'Kumafunjin', 熊奮迅, littéralement "le lion ours"
  • 'Kumoi-no-shō', 雲衣装, littéralement "les habits de nuages"; variété créée par le hatamoto MATSUDAIRA Sadatomo (1773-1856).
  • 'Kumo-no-ue', 雲の上, littéralement "au-dessus des nuages"
  • 'Kurokumo', 黒雲, littéralement "nuage noir"
  • 'Gunzan-no-yuki', 郡山の雪, littéralement "la neige de Gunzan" (également le nom d'une montagne)
  • 'Geishōui', 霓裳羽衣, littéralement "robe avec des plumes et une blouse couleur arc-en-ciel; en fait il s'agit du titre d'une oeuvre musicale composée par l'Empereur chinois Tang Xuanzon (810-859), 9ème empereur de la dynastie Tang, pour la belle Yang Yuhuan, connue généralement sous le surnom de Yang Guifei, qui était sa concubine favorite
  • 'Kemuruyūzora', 煙夕空, littéralement "ciel de soir enfumé"
  • 'Koaozora', 小青空, littéralement "petit ciel bleu"
  • 'Koki-no-iro', 古希の色, littéralement "la couleur des 70 ans"

Plus d'articles...

Le site sophieleberre.fr est édité par Sophie Le Berre et hébergé par la société Amen. Ce site est conçu sous le CMS Joomla, solution opensource.
Sauf mention contraire, toutes les traductions et les textes publiés sur ce site sont de Sophie Le Berre - tous droits d'auteur réservés.