Le chabana

Pour répondre à Jean-Pierre, voici un petit article sur le chabana, qui s'écrit 茶花 : le premier kanji étant celui du thé et le second, celui de la fleur... il s'agit donc de l'arrangement floral que l'on dispose traditionnellement sur le tokonoma à l'occasion d'une cérémonie du thé.


Voici ce que Wikipédia en donne comme définition :
"Le chabana est le style le plus simple d'arrangement floral utilisé dans la cérémonie du thé. Le chabana prend ses racines dans l'ikebana, un style traditionnel d'arrangement floral japonais, qui prend lui même ses racines dans le bouddhisme et le shintoïsme.
Le chabana a évolué vers un style moins formel de l'ikebana, qui fut utilisé par les premiers maîtres du thé. Le style chabana est maintenant le standard de l'arrangement floral pour la cérémonie du thé. Selon certaines sources, il aurait été développé par Sen no Rikyū.
Dans sa forme la plus basique, le chabana est un simple arrangement de fleurs de saison qui sont placées dans un conteneur. Ces arrangements comprennent typiquement peu d'objets. Les vases sont habituellement faits dans un matériau naturel comme le bambou, le métal ou la céramique.
Le chabana est d'une telle simplicité que fréquemment pas plus d'une seule fleur est utilisée. Cette fleur penchera invariablement vers les invités, ou face à eux."



C'est effectivement un arrangement floral très simple, fait avec des fleurs de saison du jardin, des champs proches... L'importance des saisons... L'importance des fleurs simples des champs... Le wabi-sabi... L'émotion provoquée devant la beauté simple, naturelle, brute. C'est le Japon que j'aime, c'est la raison pour laquelle j'ai autant de plaisir à parler de la campagne japonaise, des fleurs des champs, de cette "culture" du satoyama... cette zone entre la forêt profonde et les hameaux de campagne. Pour nous qui n'avons pas forcément de tokonoma chez nous, nous pouvons placer un petit bouquet de chabana dans l'entrée de la maison ou de l'appartement, pour accueillir nos visiteurs, le long d'un escalier, dans une salle de bain, sur une terrasse...


C'est amusant d'ailleurs car hier, j'ai fait un saut de puce à Paris, pour retrouver deux amies japonaises de passage en France et l'une des deux nous a invitées à prendre le thé dans un salon de l'hôtel Ritz, place Vendôme. Moment délicieux dans un endroit feutré rempli d'objets de belle facture, ouvert sur un jardin intérieur, à déguster thé et desserts colorés et à parler japonais, mais l'une de mes deux amies japonaises me dit soudain : le jardin est très beau, mais c'est dommage qu'il n'y ait pas davantage de fleurs naturelles...! Oui, cela manquait de cette simplicité harmonieuse qui sait nous transporter dans un état proche de la grâce ! Trop fabriqué, trop surfait. Différence culturelle.


Ce qui comble mes sens, lorsque je suis au Japon, c'est cet équilibre entre le beau, le simple et le raffiné. Les objets sont simples, usuels, mais beaux. Les bouquets sont simples, mais ils dégagent l'essentiel et invitent à la contemplation de la nature. Bon dimanche à tous.

 

Imprimer E-mail

Le site sophieleberre.fr est édité par Sophie Le Berre et hébergé par la société Amen. Ce site est conçu sous le CMS Joomla, solution opensource.
Sauf mention contraire, toutes les traductions et les textes publiés sur ce site sont de Sophie Le Berre - tous droits d'auteur réservés.